[Dofus Rétro] La clef du donjon

Attention : Pensez à faire cette quête avant votre niveau 20, si vous quittez Incarnam et que vous êtes niveau 20 ou plus vous ne pourrez plus revenir sur Incarnam !
Prérequis :
  • Aucun.

Position de lancement : Incarnam [4,4].

Récompenses :
  • 55 XP.
  • 1 x Clef du Donjon d'Incarnam.

À prévoir :
  • 1 x combat (réalisable en groupe).

Quête accomplie :

Connectez-vous pour gérer vos quêtes.

637 vues.
Mis en ligne le 23/09/2019.
Dernière mise à jour le -
NOTE : Cette quête est intéressante par l’XP que donne le monstre du combat, vous pouvez la faire avec votre personnage et entrer dans le combat d’autres personnages pour gagner de l’XP rapidement au début.

La quête se lance en [4,4] auprès de Zaulie Portklais qui vous propose de vous donner la clef du donjon d’Incarnam si vous arrivez à vaincre le père de son familier « Avec joie ».
Un combat se lance, il peut se faire à plusieurs.
  • Morsure du Bouftou : Frappe du 10 au càc uniquement.
Une fois le combat terminé, parlez à Zaulie Portklais pour obtenir la récompense de la quête. Elle vous apprend aussi qu’avec un peu de chance vous pourrez récupérer d’autres clefs sur les monstres des environs.
La quête se termine. Vous pouvez continuer votre exploration d'Incarnam en retournant à la liste des quêtes de Dofus Retro.
Commentaires
Afin de laisser un commentaire, vous devez soit créer un compte Disqus ou commenter en tant qu'invité, il vous sera toutefois demandé une adresse mail. Notez que la connexion à l'espace commentaire n'a rien à voir avec la connexion au site, ainsi si vous avez un compte membre de notre site, vous ne pourrez pas vous connecter avec celui-ci à l'espace commentaire !

Avant de laisser un commentaire merci de respecter les règles suivantes (tout commentaire ne respectant pas ceci pourra être supprimé) :
  • Rédigez votre commentaire avec le moins de fautes possible.
  • Respectez les autres utilisateurs du site (pas d'insultes, de critiques non constructives).
  • Vous pouvez signaler des erreurs ou oublis sur le site cependant en restant encore une fois poli.